Non classé,  Pensées

La pensée positive

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de “Pensée positive”, tu sais ce phénomène apparu dans les années 50 et qui nous dit que d’avoir des pensées positives permettrait d’accéder au bonheur.

Oui, bon c’est un résumé que je te fais hein !

Je n’ai pas l’intention de te rabâcher les origines et ce qu’est la pensée positive car on trouve des articles partout.

Moi je voulais te parler de mon expérience avec la pensée positive.

 

Pourquoi j’ai choisi de pratiquer (oui c’est une vraie pratique) la pensée positive ?

Je suis une personne assez sensible de façon générale, je réagis très vite (et pas toujours bien) à des émotions, des contrariétés, je suis du style à avoir mal partout quand il doit pleuvoir, à ne pas dormir à la pleine lune, à cogiter des heures durant pour un rien…

Bref tu as compris je m’angoisse assez vite d’un rien et ça commence à bien faire !

Je ne suis pas certaine que ce soit très sain de se mettre la rate au court bouillon pour de si petites choses (oui expression de grand-mère que j’aime beaucoup, c’est si poétique).

Du coup j’ai pris le décision que désormais j’allais relativiser et penser positif ! Car c’est bien connu: le positif attire le positif et inversement…. tu as compris.

 

Par quoi commencer ?

Tout d’abord je me suis dit que d’avoir des pensées positives allait être un jeu d’enfant, on sourit et voilà…. Que nenni !

Bon déjà si on part du principe que mon caractère est déjà à lui tout seul un obstacle…. c’est pas d’la tarte tu vois.

Du coup je me suis dit que j’allais essayer (très important) de R E L A T I V I S E R

En gros quand quelque chose ne vas pas, plutôt que de foncer dans le tas ou de pester contre l’univers entier, je me dis plutôt : bon ok c’est embêtant mais au final est-ce utile de perdre de l’énergie à râler pour ça ? Non ! Alors on sourit et on recommence ça se passera mieux la prochaine fois.

Un exemple ? Voyons…

Ah oui la circulation en allant travailler, ça n’a l’air de rien comme ça mais en fait c’est le premier truc qui peut déterminer l’humeur de ma journée…

Tu pars tranquille et en l’espace de 10min tu as faillis te faire percuter, un piéton a traversé hors des clous juste devant toi, l’auto-école devant a peur de passer le rond point (ironie du sort, je faisais pareil), puis la voiture sans permis ou le vélo que tu ne peux pas dépasser et qui fini par tourner sans t’avertir, sans compter les bouchons..

Je ne vais pas te faire un dessin mais je râle très fort dans ces moments-là, résultat à 9h je suis déjà énervée et pour peu que le premier client de la journée soit pénible… rah faites moi re-re-couler un café !

Et bien entendu tu restes plus ou moins dans cet état là toute la journée hein !

Maintenant, je pars un peu plus tôt hein et surtout le me met une bonne musique, oui je chante dans ma voiture, je souris aux piétons, je roule tranquille et c’est tout ! Fini les colères matinales, je n’ai pas besoin de beaucoup plus, juste me dire que râler ne sert à rien car en plus personne ne m’entend alors…

Tu as aussi l’exemple des relations humaines, lorsque tu te retrouves face à quelqu’un de borné ou qui veut avoir raison, à quoi ça sert de lutter… laisses couler et penses plutôt ” oui bon, je perds mon énergie pour rien puisque je n’aurais pas le dernier mot” et hoche la tête en souriant.

Ce qui m’a pas mal aidé aussi ce sont les livres de développement personnel, on ne croirait pas comme ça mais certains auteurs nous poussent vraiment à la réflexion et à nous remettre en question et je dois avouer que j’ai eu une réelle prise de conscience pendant ces lectures.

 

Penser positif pour être plus heureux ?

Oui, je suis convaincue que c’est vrai en un certain sens.

Il y a un dicton qui dit on est ce que l’on pense

Et c’est totalement vrai, comme je te disais plus haut, j’étais souvent énervée ou perturbée par plus ou moins de choses parfois sans intérêt. Et du coup sans m’en rendre compte j’affichais une mine horrible, en clair je faisais la tronche toute la journée.

Alors que de penser positif et de prendre les choses avec plus de légèreté, je souriais naturellement et mon visage s’illuminait (oui avec des étoiles et tout et tout).

C’est mon entourage qui me l’a fait remarquer, un jour on m’a dit:

“pourquoi tu fais la tête, encore…”

“heu.. je ne fais pas la tête…”

“ah, pourtant tu as l’air fatiguée ou déprimée”

“heu… bah non c’est juste ma tête en fait…”

ET BIEN NON ! Ce n’est pas juste ma tête, ma tête elle n’est pas déprimante, elle est lumineuse et souriante ! NON MAIS!

Et à force d’avoir des pensées négatives on à un paraître tout aussi négatif ! C’est là où je voulais en venir avec mon histoire.

 

 

ON EST CE QUE L’ON PENSE ! 

Penser que tout va mal, qu’on est bons à rien… va mener les autres à penser ça de nous également car c’est ce qui va se dégager de nous.

Souvent on dit que les personnes optimistes, sont plus sociales, plus rayonnantes… mais tout ça uniquement car leur visage reflète leurs pensées.

Lors d’une conversation entre collègues par exemple, un optimiste lorsqu’il va parler va capter l’attention de tous car sur son visage et dans sa façon de s’exprimer, les autres vont sentir une joie et une assurance naturelle.

A contrario, une personne négative, va penser que sa conversation n’à aucun intérêt et va avoir une élocution moins captivante, souvent ces personnes sont ignorées ou se font couper la paroles, ce qui en plus de donner une mauvaise image va accentuer chez elle un mal-être et même un complexe ou une phobie.

Dans ce cas là on peut aussi dire qu’avoir une pensée positive “soigne” car ces sensations de mal-être, certaines dépressions même sont favorisées par un état négatif constant.

 

Après il ne faut pas confondre, la pensée positive et la psychologie positive, ce sont deux choses bien différentes, et à mon sens le dernier point que j’ai abordé résulte plus de la psychologie positive et dans ces cas là je ne peux te conseiller que de te rapprocher de personnes compétentes pour en parler !

 

Je pense que d’arriver à rester positif n’est pas chose facile, surtout dans notre société où tout le monde est pressé, où il faut être rentable, où on ne prend pas le temps de souffler…. tiens qui ici à pris le temps d’admirer posément la nature, regarder les abeilles butiner, marcher en écoutant pleinement le chant de la nature.

Cela peut paraître ridicule ou insignifiant mais en attendant moi c’est comme ça que j’ai pris conscience des petits bonheurs qui m’entourent et les capter m’aide chaque jours à relativiser et à sourire en toute circonstances (ou presque).

A très vite dans un prochain article et n’hésites pas à me dire en commentaires ce que tu penses de la pensée positive, la pratique-tu ?

 

Like et partage si le cœur t'en dit

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pour ne rien manquer de mon actualité !